GALLIEN Raphaël

Doctorant contractuel
Histoire de l’Afrique & de l’océan Indien occidental
Université Paris Cité
Contactez-le

Axe 1 : « S’approprier, contester, lutter : spatialité, domination, violence »,
sous-axe « Traces, transmission, trauma : spatialité du corps et de la mémoire »

Sujet de thèse

Vivre « fou » sur les Hautes-Terres (fin du XIXe siècle-2001).
Une histoire sociale et politique de la folie à Madagascar

Directeur de thèse : Didier Nativel (CESSMA - Université Paris Cité)

Intitulée provisoirement Vivre « fou » sur les Hautes-Terres. Une histoire sociale et politique de la folie à Madagascar (fin du XIXe siècle – 2001), ma thèse examine le quotidien de la folie à Madagascar au XXe siècle. Conçue comme une anthropologie historique, ma recherche explore les itinéraires des désignés « fous » à Madagascar afin d’interroger l’articulation qui s’opère entre subjectivités individuelles, quotidiens coloniaux et postcoloniaux, et recompositions politiques et sociales. Pour ce faire, je m’appuie sur un important travail en archives à Madagascar et en France, ainsi que sur plusieurs enquêtes de terrain. Sans résumer la folie à la psychiatrie et en dépassant une histoire purement clinique ou administrative, mon objectif est notamment de laisser une large place aux acteurs dans toute leur pluralité et subjectivité afin de comprendre qui, dans ce contexte, est désigné comme « fou », les implications qui en résultent et la trame routinière qui s’en dégage.

Thèmes de recherche

  • Histoire de Madagascar et de l’océan Indien occidental (XIXe-XXIe siècles)
  • Histoire sociale et politique de la maladie mentale
  • Histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse
  • Histoire de la santé

Publications

Co-direction de numéros de revue

  • à paraitre, avec Claire Mestre, « Histoire et clinique(s) », L’Autre, 2023.
  • à paraitre, avec Didier Nativel, « Santé(s), soin(s) et médecine(s) sur la longue durée dans le sud-ouest de l’océan Indien et ses espaces frontaliers », Tsingy - Sciences Humaines, Sud-Ouest océan Indien, 2023.

Publications avec comité de lecture

Chapitres dans des ouvrages collectifs

  • 2022, « De l’insurrection à la folie. L’insurrection malgache de 1947 à partir de ses ‘‘fous’’ », Malika Bennabi Bensekhar & Marie-Rose Moro (dir.), Guérir les traumas de la guerre. Histoire et clinique, La pensée sauvage éditions, Grenoble, p. 135-150.

Autres publications

  • 2021, avec Maxence Habran, « L’insurrection malgache de 1947 : un « trauma » colonial ? », Histoirecoloniale.net (coord. François Gèze) [En ligne].
  • 2020, « Psychiatrie coloniale », in Hervé GUILLEMAIN (dir.), DicoPolHiS – Dictionnaire Politique d’Histoire de la Santé, Le Mans Université, 2020 [En ligne].

Comptes-rendus de lecture

Participation à des programmes de recherche

  • Membre du programme ERC "A History of Madness in West Africa : Governing Mental Disorder during Décolonisation (1940s-1970s)", coordonné par Romain Tiquet (CNRS-IMAF), https://madaf.hypotheses.org
  • Membre associé du programme ANR AMIAF : « “Aliéné mental” et “indigène” . Histoire d’une double discrimination de statut en Afrique française (Fin XIXe siècle-1960) », coordonné par Silvia FALCONIERI (CNRS-IMAF), https://amiaf.hypotheses.org/equipe

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité de rédaction de la Revue d’Histoire Contemporaine de l’Afrique, revue en open acces, en ligne. Co-responsable de la rubrique « Comptes-rendus de lecture ».
  • Membre du comité éditorial et scientifique de la collection Cahiers Afriques (PUM).

Communications

Organisation d’évènements scientifiques

  • 2022, Table ronde REAF 2022, Par-delà l’asile. La folie, entre circulations et enfermements (XXe-XXIe siècles), Université de Toulouse-Le Mirail.
  • 2021-2022, Co-fondation et co-animation de l’atelier des doctorants de l’axe 1 du laboratoire CESSMA (« S’approprier, contester, lutter : spatialité, domination, violence »), Université de Paris-INALCO, avec Pauline Doyen (INALCO, CESSMA).
  • 2020, Journée d’étude, S’engager. Être jeune chercheur en sciences sociales dans les Suds, troisième journée d’étude des doctorants du laboratoire CESSMA, Université de Paris (co-organisation).
  • 2019, Table ronde ECAS 2019, Madness beyond psychiatry : a comparative and interdisciplany study of mental disorder in Africa, Université d’Edinburgh, avec Romain TIQUET (post-doctorant, univ. de Genève).
  • 2019, Journée d’étude, Expérience(s) du monde, expérience(s) de soi. Identités, résistances, horizons (Afrique, Asie, Amérique, XIXe-XXIe siècles), Université Paris VII-Denis Diderot, Laboratoire CESSMA, avec Alexandre AUDARD (univ. Paris VII, CESSMA).
  • 2018, Journée d’étude, Regard de l’autre, regard sur l’autre. Image de soi et construction de l’altérité dans les mondes extra-européens (XVIIIe – XXIe siècles), Université Paris VII-Denis Diderot, Laboratoire CESSMA, avec Alexandre AUDARD (univ. Paris VII, CESSMA).

Colloques et conférences

  • 2022, « La folie et ses appartenances. Logiques du délire dans l’océan Indien occidental (première moitié du XXe siècle) », colloque international Displacement and Belonging : Lessons from the Indian Ocean and Beyond, Paris Center, University of Chicago.
  • 2021, « Transforming the asylum into a therapeutic village : Decolonizing the daily life of the asylum (Madagascar, 1959-1972) », colloque international New perspectives in transcultural psychiatry, Berlin, Centre Marc Bloch.
  • 2020, « Construire la psychiatrie, encadrer la folie, manquer le fou (Madagascar, 1912-1933) », colloque international Gouverner les corps et les conduites, ENS de Lyon – Campus Monod, organisé par le Réseau Jeunes chercheurs en sciences sociales sur le VIH/Sida (RJCSSVIH) et le groupe Traitements et Contraintes (T&C).
  • 2020, « Quelle(s) folie(s), pour quelle(s) histoire(s) ? Itinéraire de recherche pour une histoire de Madagascar à partir de ses fous », Sciences Po Reims.
  • 2019, « Désigner le fou, délimiter la norme — Madagascar, 1933 », colloque Enquêtes médicales : savoirs, pratiques, enjeux (XVIIIe – XXIe siècles), Centre d’histoire de Sciences Po – Centre Alexandre Koyré.
  • 2019, « Des chants de la révolte aux champs de la folie : à partir de 1947, une histoire psychique du soulèvement malgache au XXe siècle », colloque international Conflits, guerres et traumas : témoigner, soigner, reconstruire, Université de Picardie-Jules Verne/ CHSSC, Amiens.
  • 2019, « L’hôpital psychiatrique d’Anjanamasina, un laboratoire colonial ? (1912-1960) », conférence, université d’Antananarivo, faculté des Lettres et Sciences Humaines, Antananarivo.

Journées d’étude

  • 2021,« La folie comme pathologie de la virilité ? Internement asilaire, virilité et colonisation à Madagascar, années 1930 », journée d’étude Empires, Université de Genève.
  • 2021,« La folie comme pathologie de la liberté ? Identifier, encadrer et administrer la folie en situation coloniale. Madagascar (1918-1939) », journée d’étude Encadrer, contrôler, administrer. La gestion des populations à l’époque moderne et contemporaine, ENS de Paris – IHMEC.
  • 2020,« L’environnement comme politique de soins. Réinvestir les lieux sacrés pour traiter la folie à l’époque coloniale (Madagascar, 1912) », journée d’étude « Le lieu le plus maladif du monde » : penser, habiter et aménager les environnements pathogènes en Europe (XVIe-XXIe siècles), Université de Strasbourg.
  • 2020, « Folies, sorcelleries, possessions à Madagascar », journée d’étude Politiques de l’occulte en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest, Sciences Po Paris.
  • 2020, « Folie, dignité et colonisation à Madagascar (années 1920) », journée d’étude Corps et performances de dignité en contexte (post-)colonial. Amériques, Afrique, océan Indien, FMSH & UMR "Passages", Paris, organisée par le groupe de recherche Mondes Caraïbes et Transatlantiques En Mouvement (MCTM).
  • 2019, « Le fou invisible ? (Re)penser l’ordre colonial à partir de ses marges : itinéraires pour une histoire de la folie à Madagascar (1900 – 1960) », journée d’étude (Dé)construire les « archives coloniales » : enjeux, pratiques et débats contemporains, Archives Nationales d’Outre-Mer (ANOM), Aix-en-Provence, organisée par le Groupe de Recherche sur les Ordres Coloniaux (GROC).
  • 2019, « Le fou colonisé ? Penser la race au détour de la folie à partir de l’exemple d’Anjanamasina (Madagascar, 1900-1960) », journée d’étude Race et psychiatrie. Histoire des sociétés post-esclavagistes. Brésil, États-Unis, Madagascar, Algérie, 1900-1960, université Paris VII-Denis Diderot/CESSMA, Paris.
  • 2018, « Le fou comme preuve : Paul Rabe et la fabrication de cet Autre biologiquement inférieur, Madagascar, 1912 », journée d’étude Regard de l’autre, regard sur l’autre. Image de soi et construction de l’altérité dans les mondes extra-européens (XVIIIe – XXIe siècles), Université Paris VII-Denis Diderot/CESSMA, Paris.

Séminaires, tables rondes et ateliers de recherche

  • 2022, « ’’Il préfère la vie à l’asile à la vie à la prison’’. Entre justice et folie, redessiner les frontières du pathologique (Madagascar, années 1930) », table ronde REAF 2022, Université Toulouse-Le Mirail.
  • 2022, « Entre narrations malgaches et narrations coloniales : le psychiatre face à l’ombiasy. Retour sur la complémentarité du soin en situation coloniale », Séminaire de l’ANR AMIAF, Campus Condorcet, Paris.
  • 2022, « "Je restais sans rien avoir au pied de mon diplôme". Folie et ambitions sociales dans le Madagascar colonial des années 1920 », Séminaire Psychologie, psychiatrie, psychanalyse : histoires croisées, EHESS, Paris.
  • 2022, « Quelle histoire de la folie à partir de Madagascar ? Vers une anthropologie historique du quotidien », Séminaire de l’IMAF-Aix, Aix-en-Provence.
  • 2021, « Corps malades, corps politiques : la folie colonisée (Madagascar, 1912-1955) », séminaire Historien.nes de la santé, Université d’Ottawa.
  • 2021, « Il préfère la vie à l’hôpital à la vie à la prison ». Entre justice et folie. Redessiner les frontières du pathologique », séminaire de l’ANR AMIAF, MMSH, Aix-en Provence.
  • 2021, « Enquêter en terrain sensible. Le chercheur en sciences sociales face à la maladie mentale (Madagascar) », Atelier de l’Axe 1 du laboratoire CESSMA, Paris.
  • 2021, « Penser l’homme et sa folie en situation coloniale. Folie, psychiatrie et colonisation à Madagascar, 1900-1950 », séminaire Cliniques, folies et cultures, Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux.
  • 2018, « D’une dégénérescence à l’Autre : la chair de l’asile. Violences et agressions sexuelles dans un établissement psychiatrique colonial (Madagascar, 1941) », séminaire Histoire de l’Afrique et perspectives de genre, Université Paris VII-Denis Diderot/CESSMA, Paris.

Enseignements

2021-2022

  • Introduction à l’histoire de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Asie, Licence 1, Université de Paris (TD, 48 heures)
  • L’histoire des mondes en question : anthropologie et sciences sociales, Master 1, Université de Paris, (6 heures)
  • Ce que peut l’histoire des mondes, Master 2, Université de Paris, (2 heures)

2020-2021

  • Introduction à l’histoire de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Asie, Licence 1, Université de Paris (TD, 48 heures)
  • Histoire de la mondialisation : XVe-XXe siècles, Licence 2, Université de Paris, (TD, 24 heures)

2019-2020

  • Introduction à l’histoire de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Asie, Licence 1, Université de Paris (TD, 48 heures)
  • Histoire de la mondialisation : XVe-XXe siècles, Licence 2, Université de Paris, (TD, 24 heures)

2018-2019

  • Histoire de l’Afrique contemporaine (XIXe-XXe siècles), Licence 3, Chicago University Center in Paris (30 heures)

Diffusion et valorisation de la recherche