PITON Florent

Histoire de l’Afrique

2019-2021 : ATER Université de Paris (ex Paris Diderot)
2018-2019 : Chargé de cours Sciences Po Paris
2017-2018 : ATER Sciences Po Paris
2013-2016 : Doctorant contractuel Université Paris Diderot

Contact  : florentpiton1@gmail.com

Sujet de Thèse

Dans les plis de l’ethnie. Pouvoirs et sociétés au nord du Rwanda (1930-1961), soutenue le 15 décembre 2020

Directrice de thèse : Odile Goerg (Cessma)
Co-directeur de thèse : Joseph Gahama (East African University)

Résumé de la thèse

Ce travail examine l’histoire sociale et politique du Rwankeri et du Buhoma, dans le territoire de Ruhengeri au nord du Rwanda, depuis les réformes administratives des années 1930 jusqu’à la révolution socio-raciale de 1959-1961. La construction historique des catégories ethniques est un phénomène bien étudié par l’historiographie. L’objectif de cette thèse est de montrer comment la mobilisation sociale et politique de ces catégories s’effectue au niveau microlocal, dans la répartition des fonctions administratives de chefs et de sous-chefs, à travers les premiers scrutins électoraux en 1956, 1960 et 1961, et pendant la révolution ayant conduit à la mise en place d’un régime républicain au moment de l’indépendance. Les enjeux liés aux appartenances régionales et lignagères, corrélées aux modalités spécifiques de l’appropriation foncière dans les marges septentrionales rattachées tardivement au royaume du Rwanda, apparaissent longtemps déterminants. Dans ce cadre, le référent dit ethnique apparaît tantôt comme un paravent, tantôt comme un outil aux mains des acteurs politiques pour asseoir leur influence.

On s’intéresse tout particulièrement à ceux qu’on appelle les Bagogwe, du nom de deux lignages « tutsi », longtemps identifiés comme « autochtones » et à ce titre distincts d’autres familles « tutsi » installées plus tardivement dans la région, dans le sillage des réformes administratives des premières décennies du XXe siècle. D’abord protégés en 1959 lorsque surviennent les premières violences anti-Tutsi, ils deviennent progressivement la cible d’attaques et d’appropriations foncières, ce qui les conduit eux-mêmes à modifier leurs stratégies politiques au sein des luttes partisanes. De la sorte, la thèse interroge la chronologie et les spécificités locales de l’ethnicisation du politique au Rwanda. Dans le même temps, elle montre que la compétition politique emprunte à de multiples autres canaux liés aux transformations sociales, religieuses et économiques héritées du temps colonial et irréductibles à ce phénomène d’ethnicisation.

Enseignements (2020-2021)

  • L1, 1er semestre : Introduction à l’histoire de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Asie (CM + TD)
  • L1, 1er semestre : Sources de l’histoire (TD)
  • L1, 2ème semestre : Histoire de l’Afrique subsaharienne du 8ème au 18ème siècle (CM + TD)
  • L2, 2ème semestre : Histoire de l’Afrique subsaharienne au 19ème siècle (CM + TD)

Publications

Ouvrage

Ouvrages collectifs

Articles dans des revues à comité de lecture

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • « Des criminels sur la toile. Le négationnisme du génocide des Tutsi sur internet », Dialogue. Revue d’information et de réflexion, Kigali, n° 205, mars-mai 2014, p. 3-21 (avec Jean-Damascène Gasanabo)

Chapitres d’ouvrages

  • « Papers to Ward Off the Threat : Identity Cards, Documentary Uncertainty, and Genocide in Rwanda » in Séverine Awenengo Dalberto et Richard Banégas (dir.), Identification and Citizenship in Africa. Biometrics, the Documentary State and Bureaucratic Writings of the Self, New York, Routledge, accepté, à paraître en mai 2021, p. 144-159
  • « Emmanuel Ntezimana (1947-1995). Etre historien en son Rwanda », in Florent Piton et Françoise Imbs (dir.), Emmanuel Ntezimana (1947-1995), Etre historien et citoyen engagé au Rwanda, Toulouse, Presses universitaires du Midi, coll. Cahiers Afriques, accepté, à paraître en juin 2021

Comptes rendus de lectures

Publications didactiques

Autres publications

Communications

Colloques et congrès

  • « La politique génocide à l’échelle nationale » (Colloque Le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane, Limoges, le 24 mai 2019)
  • « Le papier conjure-t-il la menace ? Carte d’identité, obsession statistique et angoisse de submersion au Rwanda (1957-1994) » (Colloque Identités de papier, papiers d’identité en Afrique contemporaine (19ème – 21ème siècle), Institut historique allemand, CREPOS, ANR PIAF, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, le 23 juin 2018)
  • « Du front ethnique au génocide des Tutsi au Rwanda » (Colloque Génocides, crimes de masse et violences extrêmes. Recherche, enseignement, engagements scientifiques, Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et crimes de masse, Paris, le 3 octobre 2017)
  • « Juger de près, juger de loin. La justice face au génocide des Tutsi » (Congrès annuel de l’APGH, Amiens, le 20 octobre 2016)
  • « Bilan des sources et définition de critères appropriés pour la création d’un fonds documentaire sur le génocide des Tutsi » (Colloque Les archives disponibles sur le génocide des Tutsi au Rwanda : cartographie et typologie, Mémorial de la Shoah, Paris, le 22 mai 2016)
  • « Ethnies, clans et lignages dans les mobilisations locales au nord du Rwanda (commune de Nkuli, préfecture de Ruhengeri, 1931-1944) » (6ème Conférence Européenne des Etudes Africaines, Paris, le 10 juillet 2015)
  • « Une révolte paysanne à la fin de la colonisation. L’arrachage des caféiers du Mulera (Rwanda, territoire de Ruhengeri) en octobre 1958 » (2ème Rencontre des jeunes chercheur.e.s en études africaines, Paris, le 3 octobre 2014)
  • « Les voies d’accès au pouvoir local en situation de guerre et de génocide. Devenir bourgmestre à Nkuli et Mukingo (1993-1994) » (Colloque Les nouveaux enjeux de la recherche autour du génocide des Tutsi au Rwanda, Mémorial de la Shoah, Paris, le 21 septembre 2014)

Journées d’études

  • « Engagement, désengagement : expériences de recherche sur l’histoire du Rwanda et du génocide des Tutsi » (Journée d’études des doctorant.e.s du Cessma, Paris, le 4 février 2020)
  • « Ecrire l’histoire du génocide des Tutsi du Rwanda » (Journée d’études Après le génocide des Tutsi rwandais (1994-2019). Reconstructions, EHESS, Paris, le 2 avril 2019)
  • « De l’histoire du racisme après l’indépendance jusqu’au génocide » (Journée d’études Le génocide commis contre les Tutsi du Rwanda : 25 ans après, connaître, juger, transmettre, Ibuka, Sénat belge, Bruxelles, le 28 mars 2019)
  • « Perspectives de recherches sur l’histoire du génocide des Tutsi du Rwanda » (Journée d’études Le génocide des Tutsi au Rwanda, 25 ans plus tard : comprendre, juger, agir, Sciences Po et Ecole normale supérieure, Paris, le 27 mars 2019)
  • « Quand commence le génocide des Tutsi ? Ecriture, réécriture et négation de l’histoire » (Journée d’études Les noeuds de l’histoire : obstacles ou points d’appui ?, Université Paris Diderot, le 14 mars 2019)
  • « Enseigner le génocide des Tutsi du Rwanda à l’université » (Journée d’études Enseignement, recherchers et témoignages : partages d’expériences et savoirs des génocides, Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse, Paris, le 5 décembre 2018)
  • « Mémoire, justice et écriture de l’histoire du génocide des Tutsi. De l’usage des listes dans les rapports officiels et de la société civile au Rwanda dans l’immédiat après-coup (1994-1999) » (Journée d’études de l’AJCH Les Listes, Strasbourg, le 17 mai 2018)
  • « Le génocide des Tutsi au Rwanda » (Journée d’études sur les génocides, Unesco et Commission nationale du Sénégal pour l’Unesco, Dakar, le 23 novembre 2016)
  • « De quoi le bulletin de vote est-il le nom ? Les modalités pratiques de l’expression électorale au Rwanda 1956-1990 » (Journée d’études de l’ACPA Les matériels du vote : dispositifs et imaginaires de la citoyenneté, CERI, Paris, le 31 mai 2016)
  • « Sciences sociales, pouvoirs, racisme et génocide. Acteurs, contextes et contenus de la discipline historique au Rwanda (1978-1994) » (Journée d’études Utiliser l’histoire. Regards croisés sur la discipline historique, Université Paris Diderot, le 21 septembre 2015)

Séminaires

  • « Le génocide des Tutsi au Rwanda 25 ans après » (séminaire d’actualité du LAM, Musée d’Aquitaine, Bordeaux, le 4 avril 2019)
  • « Ecrire une synthèse sur le génocide des Tutsi : retour d’expérience » (Séminaire Rwanda 1994 : imaginaires et pratiques du génocide des Tutsi, EHESS, Paris, le 28 novembre 2018)
  • « Mesurer la réconciliation dans les enquêtes rwandaises après le génocide des Tutsi » (Séminaire Les Mercredis de l’Afrique, Centre d’analyse, de prévision et de stratégie, Ministère des Affaires étrangères, Paris, le 2 mai 2018)
  • « La Première République du Rwanda (1962-1973) » (Séminaire Rwanda 1994 : imaginaires et pratiques du génocide des Tutsi, EHESS, Paris, le 21 mars 2018)
  • « Corps et traces matérielles du génocide dans le Rwanda d’après » (Séminaire Histoire de l’Afrique et perspective de genre, Université Paris Diderot, le 11 décembre 2017)
  • « Les massacres de 1963-1964. Une veillée d’armes du génocide des Tutsi ? » (Séminaire Rwanda 1994 : imaginaires et pratiques du génocide des Tutsi, EHESS, Paris, le 25 mars 2015)

Animation de la recherche

Organisation d’évènements scientifiques

Responsabilités éditoriales

Participation à des programmes de recherche

Activités de diffusion et de valorisation de la recherche