BOUQUET Olivier

Professeur
Histoire turque et ottomane
Université Paris Cité
Contactez-le

Thèmes de recherche

  • Onomastique et ponctuation : énergie sociale et vitalité textuelle
  • L’esprit des institutions ottomanes : fondations pieuses (vakf), inventaires des biens et des fortunes
  • Savoirs et savoir-faire dans le monde méditerranéen et musulman : autobiographies, pratiques linguistiques et culture généalogique
  • Biographies et synthèses : sultans et vizirs

Recherches actuelles

  • Histoire économique du XVIIe siècle : le bois
  • Insularités ottomanes : le cas de Ténédos
  • Paléographie, épigraphie et philologie : documents publics et archives privées
  • Cartographier l’Empire ottoman

Parcours de recherche

Chargé de cours à l’Université Galatasaray d’Istanbul (1997-1998) ; boursier à l’IFEA (1999-2000) ; ATER à l’Université de Provence (2001-2005) ; Professeur d’histoire-géographie au lycée français de Bruxelles (2005-2007) ; MCF à l’Université de Nice – Sophia Antipolis (2007-2013) ; MCF mis à disposition au Collège de France (2011-2013) ; Professeur d’histoire moderne et contemporaine à l’Université Paris 7 – Paris Diderot (2013-2019) ; Professeur en délégation à l’Université Galatasaray d’Istanbul (2014-2016) ; Professeur à l’Université Paris Cité (depuis 2020)

Enseignements

  • L1 : les mondes musulmans
  • L3 : Méditerranée et islam
  • M1 : Maghreb et Moyen-Orient
  • M2 : histoire moderne et contemporaine du monde arabe et du Moyen-Orient ; Regards croisés sur le patrimoine non-occidental dans le monde

Sélection bibliographique

Ouvrages et monographies

Pourquoi l’Empire ottoman ?, Paris, Gallimard, Folio Histoire, 2022.

Vie et mort d’un grand vizir. Halil Hamid Pacha (1736-1785). Biographie de l’Empire ottoman, Paris, Les Belles Lettres, 2022.

Quand les Ottomans firent le point. Une histoire graphique, technique et linguistique de la ponctuation turque-ottomane, Turnhout, Brepols, 2019.

Les Ottomans. Questions d’Orient, Paris, Documentation française, 2018.

Histoire du Moyen-Orient, de l’Empire ottoman à nos jours. Au-delà de la Question d’Orient, Paris, Presses de la Sorbonne (avec Philippe Pétriat & Pierre Vermeren), 2016.

Sultanın Paşaları, Istanbul, Presses de la Banque du Travail de Turquie, 2016.

Les Musurus. Une famille de diplomates ottomans, Istanbul, Isis (avec Sinan Kuneralp), 2015.

Les noblesses du nom. Essai d’anthroponymie ottomane, Turnhout, Brepols, 2013.

Les pachas du sultan. Essai sur les agents supérieurs de l’État ottoman (1839-1909), Louvain, Paris, Dudlay, Peeters, 2007.

Coordinations

Transfaires impériaux : Turquie, Russie, European Journal of Turkish Studies, 22, 2016.

La réforme des noms propres en Turquie, co-édité avec Benoît Fliche, Revue d’histoire moderne et contemporaine, 60-2, 2013.

Les grandes familles en Méditerranée orientale, Cahiers de la Méditerranée, 82, 2011.

Articles dans des revues à comité de lecture

« Un ancien régime typographique. Culture manuscrite, société graphique et ponctuation turque ottomane », Annales. Histoire et sciences sociales, 76/1, 2021, p. 85-116.

« Bijoux de famille. Confiscation, donation et succession dans une famille de dignitaires ottomans de la fin du XVIIIe siècle », Turcica. Revue d’études turques, 52, 2021, p. 103-160.

« Pour une histoire instrumentale des savoirs ottomans : à quoi servaient les « livres tenus en haute estime » et autres précieux manuscrits conservés dans une bibliothèque de madrasa anatolienne (Burdur, seconde moitié du XVIIIe siècle) ? », Arabica, 67/2-3, 2020, p. 1-91.

« Un grand vizir dans son palais. Édition d’un inventaire de fin d’exercice (1785) », Turcica. Revue d’études turques, 52, 2020, p. 163-217.

« Généalogies impériales en République III : la revanche de la mémoire en Turquie », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 67-4, 2020.

“Non-Muslim Citizens as Foreigners Within : How Ecnebi Became Yabancı from the Ottoman Empire to the Turkish Republic”, Middle Eastern Studies, 2017.
http://dx.doi.org/10.1080/00263206.2016.1268126

« Du déclin à la transformation. Réflexions sur un nouveau paradigme en histoire ottomane », Revue d’histoire du XIXe siècle, 53, 2016/2, p. 117-136.

« De Turquie, de Russie et d’ailleurs. Transfaires d’empire », European Journal of Turkish Studies [Online], 22 | 2016, URL : http://ejts.revues.org/5349.

« Une coproduction impériale. Saint-Pétersbourg-Istanbul : transfaires cartographiques (XVIIIe-XXe siècles) », European Journal of Turkish Studies [Online], 22 | 2016,
URL : http://ejts.revues.org/5296.

« Transfaires d’ailleurs », (avec Marc Aymes), European Journal of Turkish Studies [Online], 22 | 2016,
URL : https://ejts.revues.org/5348

« Un grand vizir dans sa maison. Édition de trois inventaires après décès (1785) », Turcica. Revue d’études turques, 47, 2016, p. 187-236.

« Les Cemal et les Enver : infidélité généalogique, glorification nationale et mémoire du génocide arménien (Turquie, 1915 – 2015) », Vingtième siècle. Revue d’histoire, 131, 2016, p. 93-108.

“The Sultan’s Sons-in-Law : Analysing Ottoman Imperial Damads”, Journal of the Economic and Social History of the Orient, 58/3, 2015, p. 327-361.

« Soulèvements ottomans et révolutions turques. Éléments de réflexion historiographique », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 137, 2015, p. 215-228.

« La fondation (pieuse) d’un patrimoine : une vakfiyye du grand vizir Halil Hamid Pacha (1784) », Turcica. Revue d’études turques, vol. 45, 2014, p. 209-268.

« La fondation (pieuse) d’un patrimoine : une vaķfiyye du grand vizir Halil Hamid Pacha (1784) », Turcica. Revue d’études turques, vol. 45, 2014, p. 209-268.

« Onomasticon Ottomanicum III. Köprülü, un assez joli nom d’emprunt », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 60-2, 2013, p. 58-86.

« Introduction », (avec B. Fliche), Dossier « La réforme des noms propres en Turquie », O. Bouquet & B. Fliche (éds.), Revue d’histoire moderne et contemporaine, 60-2, 2013.

« Serviteurs ou esclaves ? l’énigme mamelouke élucidée », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2013, p. 176-182.

« In Memoriam Gilles Veinstein », Cahiers du Monde russe, 53/2-3, 2012, p. 3-5.

« Biographies, autobiographies et pouvoir sultanien, de Soliman le Magnifique à Abdülhamid II », Annales islamologiques, vol. 46, 2012.

“Old Elites in a New Republic : The Reconversion of Ottoman Bureaucratic Families in Turkey (1909-1939)”, Comparative Studies in South Asia, Africa and the Middle East, Duke University Press, Vol. 31, no. 3, Fall 2011, p. 588-600 [prix reçu pour cet article : Sakıp Sabancı International Academy Award, Third place (2008)].

« Lire entre les tombes. Une grande famille de morts : les Halil Hamid Pacha-zâde (1785-1918) », Turcica. Revue d’études turques, Vol. 43, 2011, p. 483-540.

« Le vieil homme et les tombes. Références ancestrales et mémoire lignagère dans un cimetière de famille ottoman », Oriens, 39-2, 2011, p. 331-365.

« Généalogies impériales en République : le cas de la Turquie », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 58-2, 2011, p. 146-179.

« Famille, familles, grandes familles : une introduction », Cahiers de la Méditerranée, n° 82, juin 2011, p. 199-211.

« Comment les grandes familles ottomanes ont découvert la généalogie », Cahiers de la Méditerranée, n° 82, juin 2011, p. 297-324.

« Onomasticon Ottomanicum : identification administrative et désignation sociale dans l’État ottoman du XIXe siècle », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 127, 2010, p. 213-234.

“All the Sultan’s Pashas. Ottoman Civil Officials and the Imperial State”, International Journal of Turkish Studies, 14, 1 & 2, 2008, p. 25-45.

« Maintien et reconversion des noblesses ottomanes aux débuts de la République turque », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 99, 2008, p. 129-142.

« Ce que dire que l’on parle veut dire : réflexion sur les compétences linguistiques des derniers Ottomans », European Journal of Turkish Studies, 6, 2007.

« La Turquie et l’Europe : incarnation de l’État et représentation de la société au XXe siècle », Critique Internationale, 30, 2006, p. 25-39.

« L’autobiographie par l’État sous les derniers Ottomans », Turcica. Revue d’études turques, XXXVIII, 2006, p. 251-279.

Chapitres d’ouvrage

« Modernité : à l’ouest d’Aden », in Nicolas Delalande et al. (éd.), Dictionnaire historique de la comparaison, Paris, Publications de la Sorbonne, 2020, p. 186-188.

« Les nouveaux usages de l’adab : pratiques linguistiques, belles lettres et bonnes manières chez les représentants de la Porte ottomane (XVIIIe-XXe siècle) », Catherine Mayeur-Jaouen & Luca Patrizi (éds.), Adab et modernité : un « processus de civilisation » ?, Leiden, Brill, 2019, p. 258-280.

« Quand le cahoua redevient cahvé. Histoire ottomane de la Régence d’Alger, historiographie anticolonialiste turque et néo-ottomanisation au Maghreb », in Morgane Corriou, M’hamed Oualdi (éd.), Une histoire sociale et culturelle du politique en Algérie et au Maghreb, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, p. 189-217.

« La réforme des Tanzimat, 1839 », P. Singaravélou et al. (dir.), Histoire du Monde au XIXe siècle, Paris, Fayard, 2017.

« Généalogies impériales en République II : le retour des Ottomans », in Stéphane Jettot & Marie Lezowski (éds.), La production généalogique, Peter Lang, 2016.

« Is it time to stop speaking about Ottoman modernisation ? », Marc Aymes, Élise Massicard, Benjamin Gourisse (éds.), Order and Compromise : Patterns of Government and Administration in Turkey and the Ottoman Empire, Leiden, Brill, 2015, p. 45-67 (trad. franç., L’art de l’État en Turquie. Arrangements de l’action publique de la fin de l’Empire ottoman à nos jours, Paris, Karthala, 2013, p. 53-73 ; trad. turque : « Hâlâ Osmanlı Modernleşmesinden Söz Etmeye Gerek Var mı ? », Devlet Olma Zanaatı Osmanlı’dan Bugüne Kamu İcraatı, Istanbul, İletişim, 2016, p. 40-69).

« Onomasticon Ottomanicum II. Le voile de l’identité », Penser, agir et vivre dans l’Empire ottoman et en Turquie, Nathalie Clayer & Erdal Kaynar (éds.), Louvain, Peeters, 2012, p. 283-306.