IDRISS Mamaye

Docteure
Histoire
Institut
Contactez-le

Contact : mamayeidriss@yahoo.fr


Thèmes de recherche

  • Dynamiques du genre et histoire des femmes en Afrique au XIXe -XXIe siècle
  • Dynamiques migratoires dans l’océan Indien occidental
  • pratiques urbaines en zones informelles à Mayotte
  • Gouvernementalité des Outre-mer
  • Mayotte, Union des Comores, Madagascar, océan Indien occidental

Recherches actuelles

2021-2020 : Membre associée du Laboratoire Interdisciplinaire d’Évaluation des politiques publiques (Liepp) de Science Po Paris. Dans ce cadre, je conduis des recherches sur la stratégie des acteurs impliqués dans l’élaboration des politiques urbaines à Mayotte depuis 1976.

2022-2020 : Dynamiques d’urbanisation et production de l’habitat informel à Mayotte, projet de recherche mené par l’IRD en collaboration avec l’EPFAM de Mayotte.

Parcours de recherche

Situées au croisement de la sociologie du genre, de l’anthropologie politique et des théories postcoloniales, mes recherches portent sur Mayotte et son inscription régionale dans l’océan Indien occidental. Elles explorent les dynamiques régionales féminines (migratoires, urbaines, éducatives, professionnelles) dans les sociétés insulaires, les transferts et recompositions socio- politiques selon une approche intersectionnelle des rapports de domination.

J’ai soutenu une thèse en histoire à l’Université Paris Diderot intitulée : « Femmes et engagement pour la départementalisation de Mayotte (1958-2011) : Dynamiques du genre dans les luttes sociales et politiques dans l’archipel des Comores ».

Publications

Ouvrage

Le combat pour Mayotte française (1958-1976), Paris, Karthala, 2018, 312 p.
Recension de Jean Martin pour l’Académie des Sciences d’Outre-Mer
http://www.academieoutremer.fr/presentation-bibliotheque-les-recensions-du-carasom/?aId=1900



Articles

« "Des colliers de fleurs pour les hommes... et pour les femmes !" L’insertion
des femmes dans les institutions politiques à Mayotte (1976-2017), Carnets de Recherches de l’océan Indien, n° 5. (en cours de soumission)

« "Être ou ne pas être" outre-marin. Gouverner les hommes et les femmes à Mayotte : tri, flux et reflux (1974-2011) », Histoire@Politique (en cours de rédaction)

« Échec des mouvements unionistes et indépendantistes à Mayotte : de leur formation à leur négation (1958-2011) », Mouvements, 2017, 91, pp. 160-168.

« Le mouvement des chatouilleuses : genre et violence dans l’action politique à Mayotte (1966-1976) », Le Mouvement social, 2016, 255, pp. 57-70

« "Mayotte département", la fin d’un combat ? Discours et pratiques politiques à Mayotte. Le Mouvement populaire mahorais : entre opposition et francophilie (1958-1976) », Afrique contemporaine, 2014, 247, pp. 119-135.

Communications

<br

2020, « Race », genre, classe, religion, génération : des catégories « mouvantes » utiles. Le mouvement des chatouilleuses et la lutte pour Mayotte française (1966-1976), séminaire Genre féminismes et mobilisations collectives, EHESS 6 mars.

2020, « La production différentiée d’un ordre genré par l’administration préfectorale outre-marine. Le cas des Femmes Leaders à Mayotte (2000-2017) », Colloque « Les préfets en outre-mer depuis 1946 » organisé par le Comité pour l’histoire préfectorale, l’Université de Picardie Jules Verne (CURAPP-ESS), Sciences Po Bordeaux (LAM), 25-26 novembre. (sous-réserve)

2020, « "Être ou ne pas être" outre-marin. Gouverner les hommes et les femmes à Mayotte : tri, flux et reflux (1974-2011) », Journée d’études « Intégration, ré-intégration et non-intégration régionales des Outre-mer français » organisée par Sarah Mohamed-Gaillard et Valélia Muni Toke, Université de Paris, mars.

2019, « Des chatouilleuses aux Femmes Leaders : la transmission d’un répertoire d’action féminin à Mayotte XXe-XXIe siècle », Les Outre-mer français : relations à l’État et politiques publiques, Journée d’étude, Fédération Sciences Sociales Suds organisée par Sarah Mohamed-Gaillard (INALCO, CESSMA) et Valelia Muni Toke (IRD, SeDyL), CESSMA, Université Paris Diderot, 24 juin.

2019, « Le mouvement des Femmes Leaders à Mayotte : une "révolution conservatrice" féministe ? », EHESS, séminaire Genre et travail, pratique et politique, dirigé par Sophie Pochic et Geneviève Pruvost, 13 mai 2019.

2018, « Des mémoires genrées en compétition. Processus d’héroïsation et de sacralisation des militant•e•s pour Mayotte française (XXIe siècle) », Séminaire de Master II, Histoire de l’Afrique et perspectives de Genre, dirigé par Odile Goerg, CESSMA, Université Paris Diderot, 12 décembre.

2018, « Éloge de la sérendipité dans les pratiques de l’enquête de terrain : de l’erreur comme cadre d’analyse et de découverte à ses diverses traductions », Colloque des doctorant•e•s de la Fédération Sciences Sociales Suds, Colloque des doctorant•e•s de la Fédération Sciences Sociales Suds, CODOFE, Les processus de construction de légitimité du jeune chercheur.
Université Paris Diderot, 22 - 23 novembre.

2017, « À la recherche des femmes. Posture du chercheur, sources et réflexivité dans l’écriture de l’histoire de Mayotte au XXe siècle », Journées d’étude organisée dans le cadre du séminaire « Histoire sociale de l’Afrique orientale, de la mer Rouge et de l’océan Indien, XIXe-XXe siècles » dirigé par Henri Médard, Elena Vedazzini, Violaine Tisseau et Silvia Bruzzi, « L’archive : entre expérience et réflexivité », EHESS Marseille & Archives Nationales d’Outre-Mer, 16-17 octobre 2017.

2017, « À l’école de Madagascar : Indépendance et revendications départementalistes dans le sud-ouest de l’Océan indien (années 1950-1960) », Séminaire de Master et de Recherche Sociétés de l’océan Indien dirigé par Didier Nativel, Université Paris Diderot, CESSMA, 12 octobre 2017.

2017, « Femmes et constructions identitaires à Mayotte au XXe siècle », Colloque International organisé par les doctorants de l’école doctorale régionale « Prélude » de l’AUF, ENS Antananarivo, 28 au 30 septembre 2017. “Langues, cultures, patrimoines et identités dans la zone Océan Indien”

2015, « Actrices et acteurs de la Partition des Comores. Le mouvement des Chatouilleuses, entre intégration et exclusion (années 1960-1970). Communication dans le cadre des Journées de recherche IRIHS, Université de Rouen sous le thématique : Inégalités sociales et langagières : Quels éclairages dans les outre-mer ?

2012, « La chatouille comme arme politique. Réalité ou illusion ? Le mouvement des chatouilleuses et le combat pour Mayotte française (1958-1976) ». Communication dans le cadre du séminaire Femmes genre et mobilisations collectives en Afrique animé par Emmanuelle Bouilly, Marie Brossier, Ophélie Rillon. Université Panthéon-Sorbonne, Imaf.